Un journaliste de Radio-Canada arrêté alors «qu'il ne faisait que son travail» | La Presse