"La police a aussi demandé et obtenu le droit d'utiliser un doigt de Bettez afin d'ouvrir [..] son téléphone" | La Presse