La SQ a obtenu les registres téléphoniques de plusieurs journalistes | La Presse